Autre dispositif assurant la protection de vos luminaires contre les surintensités et les court-circuit : le fusible. Etudions de plus près cet élément.

 

Fusible4


Les caractéristiques du fusible.

 

Fusible1 Le fusible est un organe électrique de protection dont le principe de fonctionnement se base sur la fusion d’un filament conducteur qui traverse de part en part le fusible. Ce dernier a pour but de protéger vos luminaires contre les défauts suivants :

Lorsqu’une surcharge ou court-circuit important apparaît, une augmentation de la température chauffe et fait fondre la partie conductrice, le fusible à ce moment précis coupe l’alimentation du circuit électrique concerné.

 

Le fusible contient également soit de l’air ou alors de la matière poudreuse afin d’atténuer efficacement l’énergie thermique produite durant la période de la fusion.

 

Description d’un fusible.

 

 

 

 

 

 Les dimensions du fusible employé pour la protection des circuits électriques des luminaires sont les suivants : Diamètre de 8.5mm pour une longueur de 23mm.

 


A noter que sur le fusible doit figurer : le courant assigné, le nom du fabriquant ainsi que le monogramme  NF-USE. Au cas contraire, le produit ne respecte pas la norme et se situe certainement dans les produits de contre-façon.

 

  Fusible2

 

Les principaux types de classification des fusibles.

 

Il existe différents types de fusibles, les calibres ainsi que leur seuil de déclenchement face aux défauts. Déterminant très précisément leur fonction afin de protéger le récepteur adéquate.

 

Le fusible accompagnement moteur ( aM ) : Ces fusibles sont prévus uniquement pour la protection contre les courts-circuits. Ils sont surtout destinés pour protéger les moteurs à courant alternatif. La protection contre les surcharges doit être assurée par un autre dispositif, exemple : relais thermique.

 

Le fusible GII : Fusible à usage général, leurs temps de fusion est temporisé.

 

Le fusible gG : Fusible à usage général, il permet de protéger conte les court-circuit et les surcharge. Ce fusible est principalement utilisé pour les installations domestiques.

 

In: C’est l’intensité nominale du fusible.

 

Inf : Courant de non-fusion, c’est la valeur du courant qui peut être supporté par l’élément fusible pendant un temps conventionnel, sans fondre.

  If : Courant de fusion, c’est la valeur du courant qui provoque la fusion du fusible avant la fin du temps conventionnel.

 

Entre les deux courbes, il reste une zone indéterminée correspondant au temps s’écoulant entre le moment où commence à circuler un courant suffisant pour provoquer la fusion et la fin de celle-ci.

 

Fusible3

 

Règles à respecter pour un local d’habitation.

 

1- Dans les locaux d’habitations, le fusible est utilisé afin de protéger vos circuits électriques et par conséquent les circuits alimentant vos luminaires est de type gG. Le calibre du courant assigné maximal du dispositif de protection pour un circuit d’éclairage est de : 10A.

 

2- Généralement, le fusible protège les pôles : phase + neutre, assurant le sectionnement mais ne garanti pas la commande des deux pôles( même en charge ).

 

3- Un seul fusible par circuit électrique.

 

4- Il est fortement conseillé, d’utiliser les porte-fusible à témoin lumineux de fusion afin de repérer immédiatement le fusible à remplacer.

 

5- Il est recommandé également, de stocker minimum un fusible en cas de remplacement si nécessaire.

 

6- Les fusibles domestiques sont calibrés et une fois ce dernier ayant joué son rôle, vous devez le jeter et le remplacer obligatoirement par un exemplaire neuf.

 

7- Huit points lumineux maximum pour chaque porte-fusible.

 

8- Les spots ou les bandeaux lumineux sont comptés comme un seul point d’éclairage dans la limite de 300 VA dans la même pièce.

 

9- Section minimale des conducteurs ( cuivre ) : 1.5mm². 

 

10- Dans les logements dont la surface d’habitation dépasse 35 m², le nombre de circuits d’éclairages ne doit pas être inférieur à 2.

Publié dans : Comment ça marche? - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 Cette marque italienne à été créée par la designer Isabelle Sodi. Tous les luminaires sont fabriqués et gérés par la firme Elesi Luce ( lire article ), basée dans la région Vénétie, dans la ville de Trebaseleghe à une trentaine de kilomètres au nord ouest de la très romantique cité de Venise.

 

I.Lumino est la branche de luminaire de luxe de l’entreprise Elesi Luce. Le concept de fabrication est simple et complexe en même temps : la transformation du verre. Puis, également l’exploitation de la soie et d’autres matières à découvrir ci-dessous.

  I.lumino.jpg

La collection se répartie en quatre catégories :

 

Flower power :  Luminaires inspirés de fleurs en verre de Murano, superbe !

 

Stardust : Magnifique chandeliers en cristal, luminaires en tissus éclairés à bases de fibres optiques, exceptionnel !

 

Matiers : Luminaires inspirés des éléments naturels que l’on transforme. Très belle collection de lampes à poser, assez contemporaines en cuir et tissus avec ou sans effet miroir et martelé, différentes teintes sont proposées.

 

Sculpture : Lampe métallique, sculptée, accompagnée, de son abat-jour en soie, s’il vous-plaît ! là aussi, différentes teintes sont disponibles.

 

Côté technique, I.lumino a su s’adapter aux nouvelles technologies de lampes : led et fibres optiques. Les lampes à poser sont équipées d’une douille E27 ( à vis ) pouvant accueillir toutes sortes de lampes selon vos besoins ( fluocompactes, led, halogène ).

 

Soyez curieux et contemplez la très belle collection en cliquant ici.

Publié dans : Marques de luminaire. - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 

Une deuxième protection supplémentaire doit être obligatoirement installée en aval du disjoncteur de type C et de calibre 16A au cas où ce dernier serait défaillant ou en cas de négligence des utilisateurs. Son nom : Le disjoncteur différentiel à haute sensibilité ( 30 mA ), protégeant les personnes et les biens ( donc les luminaires ) contre les courts-circuits et les surcharges.

 

Disjoncteurdif1


Les caractéristiques du disjoncteur différentiel.

 

Le disjoncteur différentiel à haute sensibilité est un interrupteur différentiel qui évalue la différence d’intensité sur chaque pôle ( phase et neutre ). Son principe de fonctionnement est simple : Les deux conducteurs traversent un tore magnétique créant des champs magnétiques de valeurs similaires et de pôles opposés. Si ce dispositif détecte une différence d’intensité entre la phase et le neutre, le champ électromagnétique est modifié et active par l’intermédiaire d’un mécanisme la coupure électrique de l’installation. Cette différence d’intensité ce nome : la fuite de courant, s’évacuant dans le conducteur de terre de couleur vert-jaune.

 

Disjoncteurdif3

 

La valeur 30mA.

 

La norme NF c 15-100 oblige l’installation des dispositifs différentiels à haute sensibilité ( 30mA ) sur la globalité du réseau électrique domestique et par conséquent sur les circuits d’éclairage.

 

La valeur 30 mA à partir duquel le disjoncteur différentiel s’active à été défini suivant l’importance du choc électrique :

 

-      1 à 5mA : Seuil de protection pratiquement sans danger.

-      10 à 20 mA : Picotements puis crispation des muscles. Danger dû aux réactions incontrôlables pouvant provoquer des chutes.

-      25 à 30 mA : Tétanisation des muscles se traduisant par une contraction au niveau de la cage thoracique ( risque d’asphyxie ).

-       50 mA et au-dessus : Fibrillation du cœur, arrêt des battements entraînant la mort, sauf intervention immédiate.

 

Le choc électrique est l’effet ressenti par une personne dont le corps est traversé par un courant électrique, sa violence dépend de l’intensité. Le corps se comporte comme une résistance électrique. Par conséquent, un très faible courant peut entraîner la mort.

 

Les principaux types de classification des disjoncteurs.

 

Il existe différents types de classification des disjoncteurs :

 

-          Les disjoncteurs de différentiels de type A : Essentiellement employé pour les circuits domestiques. Son déclenchement plus affiné, il peut remplacer et remplir toutes les fonctions du type AC.

-          Les disjoncteurs différentiels de type Ac : obligatoire pour les appareils électriques de classe 1 dans le secteur tertiaire. Il peut s’installer au sein de votre domicile, mais toutefois, son dispositif différentiel moins précis que le type A est moins conseillé.

-          Les Disjoncteurs différentiels de type HI :Conçu avec un déclenchement moins sensible que le type A, son rôle est de protéger des circuits en continuité de service ( informatiques…… ).

 

Différence entre interrupteur et disjoncteur différentiel.

 

Disjoncteurdif2

 

L’interrupteur différentiel rempli deux rôles :

-          La mise ou hors service de l’installation électrique à laquelle il est situé par l’intermédiaire d’une manipulation manuelle.

-          La protection automatique des personnes.

 

Le disjoncteur différentiel : plus complet que l’interrupteur, il englobe non seulement toutes les fonctions de celui-ci mais il assure la protection du matériel contre les surcharges et les courts-circuits.

 

Règles à respecter pour un local d’habitation.

 

1- Dans les locaux d’habitations, le disjoncteur différentiel de type AC, est utilisé afin de protéger vos circuits électriques et par conséquent les circuits alimentant vos luminaires en cas de défauts des disjoncteurs divisionnaires ou fusibles. Le calibre du courant assigné maximal du dispositif varie en fonction du courant d’emploi du circuit auquel il est employé.

 

2- Généralement, le disjoncteur différentiel protège les pôles  : phase + neutre, englobant le sectionnement ( même en charge )et la commande des deux pôles.

 

3-Le bouton test dont est équipé le disjoncteur différentiel, doit être actionné mensuellement, afin de vérifier le fonctionnement du dispositif différentiel.

 

4- Les spots ou les bandeaux lumineux sont comptés comme un seul point d’éclairage dans la limite de 300 VA dans la même pièce.

 

5- Section minimale des conducteurs ( cuivre ) : 1.5mm².

 

6- Dans les logements dont la surface d’habitation dépasse 35 m², le nombre de circuits d’éclairages ne doit pas être inférieur à 2.

 

7- Un disjoncteur différentiel doit protégé obligatoirement les appareils et luminaires extérieurs non attenants à la maison.

Publié dans : Comment ça marche? - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Voici une marque de luminaire italienne qui marie très bien la modernité avec les traditions de fabrication de verre de Murano : Elesi Luce.

 

Basé dans la région Vénétie, dans la ville de Trebaseleghe à une trentaine de kilomètres au nord ouest de la très romantique cité de Venise, Elesi Luce maîtrise parfaitement la transformation du verre afin de réaliser des produits lumineux de toute beauté: On ressent très bien le design italien  pur, simple et sublime à la fois pour donner des effets d’éclairage décoratif uniques !

 

Tous les produits sont conçus, fabriqués et conditionnés en Italie, garantissant alors une qualité et une fiabilité sans faille.

 Elesiluce

Elesi Luce propose deux sortes de luminaires : « Decor » et « Led ».

 

La première citée se répartie en un peu moins d’une vingtaine de modèles sous différentes formes : suspensions, appliques, plafonniers, lampes à poser, lampadaires avec un culot E 27 accueillant alors, toutes sortes de technologies de lampes : halogènes, fluocompactes ou led. Les couleurs sont nombreuses et satisferont les goûts de chacun.

 

A savoir les collections « Doremi » et « Barocco » sont classées dans un style plus classique. « Barocco » utilise uniquement un culot G9 ( halogène, fluocompacte ).

 

La deuxième partie est consacrée essentiellement à la nouvelle technologie : la led.

 

Environ 10 modèles sont disponibles pouvant s’installer dans différentes pièces de la maison ( cuisine, salle de bain, chambre, salon, etc…).

 

Là, également : suspensions, liseuses, appliques, etc…n’attendent que vous !

 

Le style est résolument architectural, superbe ! Quant à l’éclairage, elle suffit aisément pour éclairer les surfaces que vous souhaitez valoriser.

 

Toute la gamme à été fabriqué avec des matériaux recyclables avec le soucis d’augmenter l’efficacité lumineuse et en réduisant en même temps la consommation d’énergie.

 

Dernier point : Elesi Luce a rejoint un consortium, un groupe de producteurs dans le district de Vénétie. La firme italienne possède une marque de luxe magnifique I.lumino, on en reparlera très prochainement…

 

Pour admirer les produits lumineux d’Elesi Luce, il suffit juste de cliquer sur Elesi Luce.

Publié dans : Marques de luminaire. - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 

Les circuits électriques alimentant vos luminaires sont obligatoirement protégés par un dispositif de protection contre les surintensités et les court-circuit : Le disjoncteur ou le porte-fusibles. Nous allons détailler le premier élément cité ci-dessus.

 

Les caractéristiques du disjoncteur divisionnaire.

 

Le disjoncteur divisionnaire est un interrupteur électromagnétique à commande manuelle dont l’ouverture est automatique en cas d’intensité anormale ( surcharge ou court-circuit ). Il a pour but de protéger vos luminaires contre ces principaux défauts.

L’avantage du disjoncteur divisionnaire permet losrqu’un défaut intervient de visualiser le circuit électrique impliqué.

 


 Photo0502 

Disjoncteur en position de fonctionnement.                                                           

 

Photo0504 

Disjoncteur en position hors service.

 

La protection thermique : Elle a pour but de protéger les luminaires contre les échauffements provenant des longues surcharg es d’intensités. La réaction du disjoncteur face à ce problème peut être variable ( de quelques dixième de seconde à plusieurs minutes, selon la valeur de la surcharge ). 

 

Fonctionnement : Par l’intermédiaire de 2 bilames à coefficients de dilatation divergent, lorsque ces derniers se séparent dues par l’augmentation de la température, le disjoncteur coupe et protège le circuit d’éclairage concerné.

 

La protection magnétique : Elle a pour but de protéger les luminaires contre les court-circuits ( fortes surintensités ). La réaction du disjoncteur face à ce problème est très rapide ( quelques millisecondes ).

Fonctionnement : Par l’intermédiaire d’une bobine (1), lorsque apparaît un court-circuit, celle-ci attire une armature mobile ( 2 ) et ouvre le circuit par les contacts ( 3) et ( 4 ) ce qui provoque le déclenchement du disjoncteur ( voir croquis ci-dessous ).

 

Disjoncteur2


Les principaux types de classification des disjoncteurs.

 

Il existe différents types de classification des disjoncteurs :

 

-         Courbe B : 3 à 5 fois In ( intensité nominale).

-         Courbe C : 5 à 10 fois In ( intensité nominale ).

-         Courbe D : 10 à 15 fois In ( intensité nominale ).

 

Disjoncteur1

 

 

 

Règles à respecter pour un local d’habitation.

 

1- Dans les locaux d’habitations, le disjoncteur divisionnaire de type C, est utilisé afin de protéger vos circuits électriques et par conséquent les circuits alimentant vos luminaires. Le calibre du courant assigné maximal du dispositif de protection pour un circuit d’éclairage est de : 16A.

 

2- Généralement, le disjoncteur divisionnaire protège les pôles  : phase + neutre, englobant le sectionnement ( même en charge )et la commande des deux pôles.

 

3- Un seul disjoncteur divisionnaire par circuit électrique.

 

4- Huit points lumineux maximum pour chaque disjoncteur.

 

5- Les spots ou les bandeaux lumineux sont comptés comme un seul point d’éclairage dans la limite de 300 VA dans la même pièce.

 

6- Section minimale des conducteurs ( cuivre ) : 1.5mm².

 

7- Dans les logements dont la surface d’habitation dépasse 35 m², le nombre de circuits d’éclairages ne doit pas être inférieur à 2.

Publié dans : Comment ça marche? - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Sondage.


 

Appréciez-vous les lampes à led ?

Pour voter, cliquez ici

  

Préférez-vous acheter un luminaire sur internet ou dans un magasin ?

Pour voter, cliquez  ici

 

   

 

 


 

 

Derniers Commentaires.

Rechercher

Contact

installerunluminaire@free.fr

Quelle heure est-il ?

Partager

OverBlog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés